Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Club Nautique de Beau Rivage

Club Nautique de Beau Rivage

Pour mieux connaitre le club nautique de beau rivage à Saint Chamas dans les Bouches du Rhône


3 / suite et conclusion.

Publié par Philippe sur 21 Novembre 2007, 18:39pm

Catégories : #Panneau d'affichage

 
Le « Guide de management environnemental des ports de plaisance » (Ramoge, 2001) présente deux grilles de descripteurs permettant d’évaluer les caractéristiques de sensibilité et de vulnérabilité du port.
 
L’état de vulnérabilité du port et de son environnement est fonction de la nature des pratiques nautiques et de l’impact des différents autres usages du milieu.
Les caractéristiques intrinsèques du port décriront quant à elles la sensibilité du port et de son environnement.
 
L’évaluation préliminaire permet d’orienter la démarche de management environnemental en fonction de ces caractéristiques. Il est intéressant de suivre l’évolution des descripteurs de vulnérabilité pour évaluer l’efficacité du système de gestion environnementale.
Les descripteurs de sensibilité peuvent évoluer suivant les activités littorales, la qualité du milieu portuaire et l’adhésion du site à une zone de protection et de conservation.
 
 

                                           Descripteur de sensibilité                                                                          Indices attribués

 Situation Hydrodynamique                                                                                                                                     3

 Situation hydrologique                                                                                                                                            1

 Qualité du milieu portuaire (sédiments)                                                                                                              3

 Milieux naturels influencés (extérieur)                                                                                                                  3

 Activité littorales                                                                                                                                                         2

 Inscription du site à un inventaire ou site possédant un statut de protectionou de conservation            0


                                                                                                                                                    Total               12
 
Tableau 3. Descripteurs de sensibilité et indices attribués au port de Beau Rivage en 2006
 
 
 

Au plan de la sensibilité un port peut être noté de 5 (sensibilité minimale) à 15 (sensibilité maximale).
Le port de Beau Rivage obtient en 2006 une note de 12 pour l’ensemble de ces descripteurs.
 
 
 
 
Au plan de la vulnérabilité un port peut être noté de 10 (vulnérabilité minimale) à 30 (vulnérabilité maximale).
Le port de Beau Rivage obtient en 2006 une note de 15 pour l’ensemble de ces descripteurs, soit une vulnérabilité faible.
 
 
Descripteurs de vulnérabilité
Indices
attribués en 2006
attribués en 2007
à atteindre dans le futur
Population et urbanisation
1
1
1
Assainissement du port (eaux usées)
3
2
1
Assainissement du port (eaux pluviales)
1
1
1
Gestion des déchets spécifiques
2
2
2
Pratiques de carénage
1
1
1
Activités nautiques professionnelles
1
1
1
Taux de motorisation des navires
1
1
1
Station d’avitaillement en carburant
1
1
1
Sensibilisation et formation à l’environnement du personnel portuaire
1
1
1
Information des plaisanciers
3
2/1
1
TOTAL
15
13/12
11
Tableau 4. Descripteurs de vulnérabilité et indices attribués au port de Beau Rivage

 

 
 
Le suivi de la vulnérabilité par l’ensemble de ces descripteurs montre que les améliorations apportées au port depuis le diagnostic environnemental ont eu pour effet de réduire la vulnérabilité du port. A ce jour le port obtient une note de 13 à 12 selon les interprétations, soit une vulnérabilité proche du minimum.
 
La mutualisation du port de Beau Rivage avec le Centre Nautique de Saint-Chamas concernant l’utilisation de la pompe à eaux grises et eaux noires permet diminuer d’un point le descripteur « assainissement du port », cependant les sanitaires ne sont pas considérés comme conforme car étant toujours reliés à une fosse septique dont l’exutoire est toutefois hors du port. Il est alors envisageable d’attribuer une note de moyenne de 2 à ce descripteur. De plus il est envisageable de penser que certains plaisanciers ne prendront pas la peine de se détourner de leur route pour vidanger leurs cuves à eaux de vannes, mais ceci est contrebalancé par le caractère particulier du port où il semble que le respect est de rigueur.
 
Concernant le descripteur « informations des plaisanciers », la création d’un site Internet et la mise en ligne du Plan de réception et de traitement des déchets d’exploitation des navires du port permet de le réduire et de lui attribuer un indice de 2. A cela il faut ajouter que le président du CNBR présente aux adhérents à chaque assemblée générale l’état d’avancement de l’opération port propre et des thématiques liées à la gestion de l’environnement du port.
 
L’amélioration de 4 des descripteurs permettrait au port de Beau Rivage d’obtenir une note de 11 soit une vulnérabilité quasiment minimum.
Dans un système de management environnemental ces indices devront être confirmés par l’utilisation d’indicateurs de suivi parmi lesquels la qualité des eaux, la qualité des sédiments, les quantités de macro-déchets sur les quais et dans les eaux du port, le taux de valorisation des déchets du port, ainsi que la qualité des exercices de réaction aux situations d’urgences.
 
 
Le port de Beau Rivage a su montrer son engagement en faveur de l’environnement par les nombreuses actions accomplies par l’ensemble des adhérents mais aussi par l’implication du président qui s’efforce de maintenir la cohésion de l’association. La volonté d’obtenir le label des Ports Propres est clairement affichée.
 
Il ressort de ce suivi que les dysfonctionnements rencontrés et les barrières à une optimisation de la gestion environnementale du port de Beau Rivage sont directement issus :
-       D’un manque de moyens financiers particulièrement important pour les opérations de dragage dont dépend la survie du port, le président du CNBR attend alors beaucoup des financeurs,
-       D’un manque de connaissance des filières d’évacuation de certains déchets comme les résidus issus des travaux de carénage et les fusées de détresse,
 
Parmi les améliorations apportées depuis le diagnostic, la mutualisation de moyens autour de la récupération des eaux de vannes et l’utilisation d’un barrage flottant est un point fort de cet audit des préconisations car il pourrait servir d’exemple pour d’autres ports.
 
Enfin, il est intéressant de souligner l’intérêt porté à ce suivi. En effet il a permis au Président du CNBR de faire un point sur l’état d’avancement de sa gestion environnementale, en soulevant de nouvelles interrogations.
D’une manière générale une revue de direction permet au gestionnaire de prendre du recul et participe ainsi au maintien de la dynamique du management.
Un système de management environnemental permet de maintenir cette dynamique au travers d’une organisation efficace basée sur une amélioration continue.

Commenter cet article

Archives

Articles récents