Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Club Nautique de Beau Rivage

Club Nautique de Beau Rivage

Pour mieux connaitre le club nautique de beau rivage à Saint Chamas dans les Bouches du Rhône


Transat vers l'ouest de Joël & Odile

Cette rubrique est exclusivement réservé à la transat vers l'ouest de No Limit.
                    (faites un clic sur les images pour les avoir en taille réelle)

joel-global-copie-9.jpg
Au 30/12/2009 : "
Les alizés se méritent, depuis hier midi au prés serré dans houle 2/3m 6 nd sous génois seul, moral mitigé Position 26°26N 17°52W"

Au 01/01/2010 : "
Bonne année 2010 à tous les lecteurs du blog CNBR. Avons réveilloné tous les deux seuls au milieu de l'océan, position 24°29N 21°12W. Avançons mais reste zone sans vent à passer avant les alizés. Tout va bien."


Au 03/01 : "Salut. Dans les alizés depuis ce matin, 3/4 arrière entre 10 et 15nd, ca marche bien! 21°14N 25°11W cap 260. Ca fait chaud au coeur de recevoir les voeux alors que l'on est seul au monde depuis des jours, merci. On se régale."

Au 04/01 : "Position 20°44N 27°37W cap 260. Nous sommes dans un shaker mais l'équipage tient bon. Sous génois seul à cause du régulateur d'allure et 6 nd de moyenne, dommage! Avons vu 3 bateaux depuis notre départ et des dauphins."

(NDLR : Plus que 1939 miles pour la Martinique !!!)

Au 06/01 : "les alizés sont musclés, 15 20nds, avec la mer qui va avec. Ca nous permet d'avancer à bonne vitesse 6,5nd de moyenne sous génois seul plein vent arrière mais le bateau bouge pas mal!! Nous sommes excortés par les exocet, c'est notre seule compagnie. Le régulateur d'allure marche bien et nous permet de nous reposerla nuit.Le moral est bon.Position 19HTU 18°20N 32°04W cap 250."

(NDLR : reste 1680 miles jusqu'à la Martinique)

Au 08/01 : "Toujours personne à l'horizon! Le petit mot de l'équipe de piscine nous a bien fait plaisir, l'eau est à 25,7°C mais vu la taille des vagues on ne s'y risque pas. Aujourd'hui un exocet a atterri dans le cockpit et a fini dans l'assiette, excellent.Position 16°41N 37°02W à 20h30TU cap 270 "
(NDLR : reste 1400 miles jusqu'à la Martinique, 
la vue ci-dessous est orientée selon leur cap actuel, 270° vers le haut de l'image, on voit bien ainsi qu'ils se dirigent dans le bon sens et que leur compas fonctionne toujours parfaitement bien !!!)

Au 10/01 : "On a du vent 25nd mais aussi la mer forte qui va avec et dans la bateau c'est la survie depuis quelque jours, ce n'est pas les alizés des prospectus, c'est impossible de lire et de cuisiner. On sent quand même les Antilles avec la température de l'eau à 26°C et le soleil qui brule.

Pas d'exocet aujourd'hui. Les amis nous manquent et la famille beaucoup.

Position à 20h30TU 15°28N 42°07W, maintenant nous allons rester autour de la latitude d'arrivée."

Au 11/01 : "
Et ca souffle 20 25nd en permanence mer forte et grains la nuit. Ca avance et comme on ne peut pas vivre à l'intérieur on barre à tour de rôle, le bateau part en survitesse sur chaque vague entre 8 et 11,5nd juste avec le génois tangonné. Odile a la frousse mais s'en sort comme un chef. Avec la grand voile plein vent arrière il faudrait plusieurs bon barreurs, comme JP, pour tenir avec la mer. Ce matin nous avons croisé notre premier voilier anglais après échange amical à la vHF il n'a pu nous suivre. La nuit nous réduisons, le régulateur d"allure n'aime pas les survitesses. Position à 22hTU 15°11N 44°48W. Bonjour aux copines du club de la part d'Odile."
(NDLR : plus que 940 miles pour atteindre la Martinique, encore 5 jours à tenir environ à ce rythme...)

Au 12/01 : après quelques jours de rodéo qui ont eu raison de l'estomac d'Odile, tout va mieux... position au 12/01 = 14°47 N et 47 °09W.

Au 13/01 :"Ca va mieux la forme revient, après les conseil médicaux avisés, les encouragements de la famille et des amis. Le vent est tombé, la mer aussi ce qui va nous permettre de récupérer de ces derniers jours épuisants. C'est vraiment bien d'avoir une équipe à terre sur qui compter. Maintenant il va falloir se battre pour faire avancer le bateau, spi si nécessaire. Position à 18hTU 14°59N 49°24W"

Au 15/01 :"Hier 14h de moteur avec un ciel d'un bleu limpide, inhabituel et inquiétant dans les alizés, et pas suffisament de vent pour avancer. A partir d'aujourd'hui les gribs prévoient du vent entre 15 et 20 nds jusqu'au 19, heureusement car il n'y a plus beaucoup de GO. En ce moment Odile est à la barre et nous avançons à 7,5nds. La mer plus clémente permet à Odile de se remettre de sa grande fatigue, merci.Position à 18hTU 14°48N 53°52W."

Au 18/01 :"20 jours dans un shaker, nous sommes délestés de 3kg de lard chacun, lessivés, salés, saumurés mais, heureux! "terre!". Merci à tous pour l'appui moral, chaque message de votre part nous arrive comme une dose vitaminée. Enfin,à nous le merengué, langouste, lambi et ti-punch. A votre santé! Avons passé pointe sud martinique le 18_1 à 6hTU, nous vous enverrons d'autres informations à partir de la terre."

En résumé :

Cette fois, je vous écris du port du marin ou nous passons une semaine à terre pour visiter. J'ai fait un résumé de la traversée. Encore une fois merci, le blog a vraiment été très regardé, famille, amis, connaissance nous ont suivi à travers lui. 

Quelques chiffres:

Distance parcourue au GPS: 2897 mn

Temps mis jusqu'à la pointe sud de la Martinique: 19 jours et 18h Dont 65h de moteur à 5 nds

      - 40h le 1/1 pour passer une zone sans vent entre l'extrémité d'un talweg et l'alizés que je n'ai pu complètement éviter malgré un détour d'environ 60 mn

      -20h pour avancer et stabiliser le bateau avec un alizés très faible.

      -5h à l'arrivée, dans peu de vent, pour essayer de stabiliser le bateau, il y avait urgence par rapport au mal de mer d'Odile.

Moyenne journalière sur la traversée: 150 mn/j Vitesse maxi au loch 11,5 nds Vent maxi autour de 25 nds, avec certainement des pointes à 30nds et mer le plus souvent forte par la houle.

 

Les impressions :

Traversée très éprouvante pas du fait des mauvaises conditions mais des mouvements brusques du bateaux qui ont empêché toute vie normale et repos à bord .Prendre une soupe instantannée relevait de l'exploit, se caler tenir l'assiette et essayer de remuer puis de boire sans tout renverser, tout les gestes quotidiens ont étaient ainsi. Les seuls jounées reposantes ont été celles au moteur!! Certainement que le bateau est rapide mais pas confortable pour ce genre de voyage.

J'oubliai la stabilité dans les grains toute voile dehors en ciseau à 11nds, plus rien ne bouge sauf le palpitant du barreur, du pur bonheur, mais en équipage réduit c'est difficile de faire la traversée comme ça!

 

La constance des alizés? Nous n'avons jamais eu plus de 2 jours consécutifs avec les mêmes conditions!!

 

Les conclusions :

Si c'était à refaire je ferais escale au Cap Vert. La traversée est plus courte d'une semaine et l'on part directement dans les alizés.

En course, avec de bonnes informations météo, le départ des Canaries est évidement beaucoup plus intéressant.

L'iridium est génial avec Philippe à l'autre bout, encore merci à lui pour son aide.
Je voudrais aussi souligner le courage d'Odile qui ne s'est jamais habituée au mouvement du bateau et a manqué de Mercalm à la fin de la deuxième semaine. Elle m'a quand même aidé tout le long. Il été temps d'arriver, j'ai été très inquiet le dernier jour.

Je voudrai aussi remercier tous les amis et connaissances qui m'ont poussé et encouragé à réaliser mon rêve.

A bientôt.

Odile & Joël

 


joel-arrivee.jpg
le-marin.jpg 

Archives

Articles récents